Aller au contenu principal

Articles de la catégorie ‘Théâtre’

Les Veillées souvenirs

Les membres de la compagnie « Pardès Rimonim » ont interrogé, pendant une semaine, les habitants de Vaudeville-le-Haut, sur leurs souvenirs concernant l’histoire du Village. Ces témoignages ont donné naissance à un court film, « Vaudeville, souvenir du village ».

En mai, Scènes et territoires, l’association Renaissance Villageoise et la mairie de Vaudeville-le-Haut, l’association Sur Saulx et la mairie de Dammarie organisent des Veillées souvenirs en 3 temps:

–        Représentation du spectacle « Il y a déjà tellement… » de la Cie Pardès RimonimIADT-30-01-13_33

Une légende raconte qu’avant sa naissance l’enfant porte en lui toute la mémoire du monde… une histoire évoquée dans ce spectacle mêlant théâtre et témoignages collectés.

–        Diffusion du film documentaire « Vaudeville, souvenir du village »: la grande histoire du siècle vue par les habitants du village

–        Débat convivial sur le thème du souvenir et de la relation de chacun à l’Histoire collective.

Vendredi 16 mai, à 19h30: Vaudeville-le Haut – plus de détails: Veillée souvenir Vaudeville

Samedi 17 mai, à 19h45: Dammarie-sur-Saulx – plus de détails: café souvenir

 

 

Résidence de création « JE » – Cie La Bao Acou

Du 3 au 9 mars, Scènes et Territoires accueille en résidence, avec la collaboration de la Communauté de Communes de Châtenois et dans le cadre du projet « Ralentir ! Enfant… », la Compagnie La Bao Acou.

Après 3 semaines de répétition dans les Côtes d’Armor en Bretagne, la compagnie La Bao Acou vient continuer son travail en vue de la création du spectacle « Je ».

Une présentation du travail de création en cours aura lieu :

Vendredi 7 mars à 18h30 – Scène Ernest Lambert à Châtenois (88)

et sera suivie d’un partage d’expériences et d’échanges avec la compagnie.

Info et résa: contact@scenes-territoires.fr / 03.83.96.31.37

 

JE de Benoît Schwartz, mis en scène par Cécile Mangin – création prévue pour juin 2014 

répé1Jusqu’en 1945, de nombreuses colonies pénitentiaires pour enfants fonctionnaient sur le territoire français. Par réputation, on les appelait les bagnes, dont les plus tristement célèbres étaient ceux de Mettray (où fut placé Jean Genet), Belle-Ile-en-Mer… Y sont retenus les jeunes délinquants notoires, les enfants jugés non discernants et ceux, placés là, par autorité paternelle.

Un jour d’été 1934, un enfant du bagne de Belle-Ile-en-Mer est battu à mort pour avoir croqué dans son fromage avant la soupe. Les autres se révoltent contre la barbarie et s’évadent. Les îliens et les vacanciers participent activement à la traque. Une prime de vingt francs par tête est offerte.  Les enfants sont retrouvés et battus sans relâche. Un seul d’entre eux ne sera pas repris. Personne ne sait ce qu’il est advenu de lui … Nous l’appellerons JE…

A partir du texte de Benoit Schwartz, la compagnie créera deux variations : une forme théâtrale au plateau et une forme acousmatique dans le noir.

Sur le plateau de la Scène Ernest Lambert, le public assistera au mouvement perpétuel de l’âme de l’enfant disparu, poussé vers la mer, le 27 août 1934.

Le travail de mise en scène dessine une forme épurée qui souligne la force et la densité du texte. Le jeu, le mouvement, la matière et la lumière nourrissent un univers surréel, que la musique habille ou fait voler en éclats.

Equipe artistique: Benoît Schwartz (auteur et interprète), Stéphane Kerihuel (compositeur, guitare électrique), Cécile Pelletier (costumière), Maël Bellec (ingénieur et régisseur son), Maurice Srocynski (éclairagiste et régisseur lumière), Cécile Mangin (metteur en scène).
Co-Producteurs : Compagnie La Bao Acou, Le Bateau Feu (scène nationale de Dunkerque), Itinéraires Bis (ADCA Côtes d’Armor), MillTam/Pays de Pontivy, Scènes et Territoires en Lorraine
Avec le soutien de l’Espace An Dour Meur et l’Office Culturel Municipal de Plestin-les-Grèves.
La Compagnie est subventionnée par le Conseil Général des Côtes d’Armor et le Conseil Régional de Bretagne, la Mairie de Plestin-les-Grèves.
Photo des répétitions © M. Bellec
 
« JE » – résidence à Châtenois est soutenu par la DRAC Lorraine, la Région Lorraine, le Conseil Général des Vosges et la Communauté de Communes du Pays de Châtenois.

Tournée « Cygne Noir » Cie Azimuts

Image

La création de la Cie Azimuts suite à la résidence « Lorraine 2050 » se poursuit en 2014 avec une nouvelle date:

Samedi 18 janvier à Domgermain (54) à 20h30 à la salle de la Petite Charme.

Infos/ résa : cricri-domg@sfr.fr

Synopsis

2015, Sylvain Jacquemin, chargé de mission à l’INRAT, Institut National de Recherche sur l’Avenir des Territoires, propose à la population locale un projet pour l’horizon 2022 : le P.E.R.E., Programme d’Education et de Redressement Ecologique.2032, Luc mène une dialoguerie dans une communauté qui répond à ses propres règles collectives.  Deux époques, deux fictions, deux tentatives qui posent la question du futur dans les territoires ruraux sous les angles du social et de l’écologie.

 Teaser visible sur Le site de la Cie dans Créations

et autres infos sur le blog le cygne noir 

avec le soutien de

 Image

Tournée « Cygne Noir » Cie Azimuts

Image

La création de la Cie Azimuts suite à la résidence « Lorraine 2050 » se poursuit. Après Moyen (54) et Nancy, rendez-vous :19

– ce soir (22/11) à Bruyère (88) à 20h30 à la salle des fêtes

– le 23/11  à 19h à Courcelles-sr-Nied (57)

– le 30/11 à 17h à la MJC de Dieuze (57).

D’autres dates à venir en 2014

Synopsis

2015, Sylvain Jacquemin, chargé de mission à l’INRAT, Institut National de Recherche sur l’Avenir des Territoires, propose à la population locale un projet pour l’horizon 2022 : le P.E.R.E., Programme d’Education et de Redressement Ecologique.2032, Luc mène une dialoguerie dans une communauté qui répond à ses propres règles collectives.  Deux époques, deux fictions, deux tentatives qui posent la question du futur dans les territoires ruraux sous les angles du social et de l’écologie.

 Teaser visible sur Le site de la Cie dans Créations

et autres infos sur le blog le cygne noir 

avec le soutien de

 Image

Estivales en Pays de Nied !

Prochains spectacles avec Scènes et Territoires

 « La natür c’est le bonhür » – Rosie Volt

 Vendredi 16 août à 19 h / à  GOMELANGE

Elle descend de la montagne en chantant…

Rosie Volt

 » Solo clownesque pour personne

en manque de natür de bonhür et d’amür! »

Bulldozer de l’optimisme, ouragan d’énergie, tsunami d’émotions, voici la bergère tyrolienne Rosie Volt avec son troupeau de chèvres…

Voltigeuse de la glotte, elle atteint des sommets vertigineux en chantant à gorge déployée l’air de la montagne. Ses échos sont un Hymne à la Natür toute entière. Et dans cette ambiance bucolique, Rosie voit la vie en rose : « La natür, c’est le bonhür !

« C’est une véritable avalanche de fraîcheur et d’énergie qui a déboulé à l’Agora, sous l’apparence d’un drôlissime clown capable sans y toucher de nous rappeler quelques préoccupations essentielles de la vie… Une présence sur scène incroyable et allant crescendo, une prestation « brute de pâturages » de la part d’une véritable « clown par natür ! » Patrick Tissier.

________________________________________________________________________________________

« Le théâtre s’invite dans la Réserve»  – Compagnie Rêve Général !                

Dimanche 25 août à 16 h / Réserve Naturelle Régionale de Velving et Téterchen

Entre lecture et installation, la compagnie « Rêve Général ! » propose une déambulation théâtrale et musicale, balade poétique et surprenante au sein d’une nature à redécouvrir…

En se laissant guider par les acteurs, les spectateurs auront l’occasion, tout en se promenant, d’entendre des textes, d’écouter de la musique, de regarder des mises en situation étonnantes, voire de prendre part eux-mêmes à cette étrange rencontre entre l’écrit et la nature.

 

___________________________________________________________________________________________

« Mlle au bord du loup, la nuit »  Cie Bao Acou

Balade contée nocturne – Vendredi 30 août à 21 h / Condé Northen

En passant la porte du petit chaperon rouge, on découvre les méandres de ce conte…

C’est l’histoire d’une MBLtransformation, métamorphose d’un corps, passage de relais de la femme à l’enfant, à la femme… On y voit la jeune fille aux joues rouges, désirante et apeurée, les draps des accoucheuses de vie, accoucheuses de mort… Des femmes révoltées, des mères prévenantes, des mères jalouses et des loups…

Tant de loups et si peu d’hommes…

Le public chemine au fond des bois, à la tombée du jour, au moment exact où la forêt étreint les corps dans la pénombre et le silence, où chaque pas devient pulsation, chaque bruit, une présence…

Réservation obligatoire – Se munir d’une paire de chaussures de marche et d’une lampe de poche !

 

Tarifs : 8 € par spectacle / gratuit – 16 ans

20 € pass 3 spectacles

Visite des sites 45 mn avant les spectacles

Pour tout renseignement : 07 70 90 34 25 – baillybernard@west-telecom.com